La place de la femme au Togo

Cet article a pour but de se rendre compte d’une réalité et non d’émettre une critique sous-jacente.


Les femmes togolaises au coeur du développement:

"Le taux d'activité féminine sur le marché du travail est de 63% contre 58% pour les hommes, en lien (entre autres) avec l'arrivée précoce des filles (10-24 ans) sur le marché du travail." (Politique Nationale pour l'équité et l'égalité de Genre du Togo; Ministère de la promotion de la femme. p 7. Janvier 2011.)


Positionnement marginale des femmes dans la société:

"Tous les indicateurs (taux d'alphabétisation, de mortalité maternelle, de présence dans les différentes branches de l'économie, de participation dans les instances de décision, dans le domaine politique) prouvent que les femmes occupent, dans leur grande majorité, des positions marginales. (...) Faible accès aux moyens de production, aux ressources, aux opportunité économiques et sociales." (Politique Nationale pour l'équité et l'égalité de Genre du Togo; Ministère de la promotion de la femme. p 7. Janvier 2011.)


Rôle au sein de la famille:

"La femme togolaise à un rôle essentiellement domestique avec un statut inférieur à l'homme. La grande majorité des tâches et corvées lui incombent. Elle est valorisée dans la société par le mariage, la fécondité et sa soumission à la volonté du mari." (Politique Nationale pour l'équité et l'égalité de Genre du Togo; Ministère de la promotion de la femme. p 7. Janvier 2011.)


Les changements souhaités :

- Réduire la mortalité maternelle et infantile

- Exercer la démocratie et une citoyenneté responsable de tous les acteurs sociaux

- La participation pleine et entière au développement et la jouissance équitable des fruits de ce développement

(Politique Nationale pour l'équité et l'égalité de Genre du Togo; Ministère de la promotion de la femme. p 7. Janvier 2011.)


Une réelle volonté des autorités togolaises de faire la promotion des femmes mais beaucoup de difficultés pour y arriver:

- Faiblesse des ressources et budgets alloués au département

- Faible disponibilité des données et des informations fiables sur la disparités de genre

- Blocages socioculturels conférant un statut dévalorisé à la femme

- ...

(Politique Nationale pour l'équité et l'égalité de Genre du Togo; Ministère de la promotion de la femme. p 9. Janvier 2011.):


Genre dans le domaine socioculturel :

- La famille comme institution de base dans les familles et la maternité au centre de la vie familiale et communautaire. La fécondité est valorisée par les cultures. La femme est censée "donner des enfants au mari", à défaut, elle subit le rejet social. Le culte d'une fécondité élevée justifie la précocité du mariage et la prédominance de la polygamie. (...) Les différentes cultures confèrent donc à la femme et l'homme un traitement différant et une considération sociale inégale. (...) L'homme et la femme agissent en conformité avec les systèmes et normes sociales établies. (...) La société togolaise est caractérisée par une structure sociale patriarcale fondée sur des relations sociales et pouvoirs inégaux entre les sexes. (...) L'homme comme chef de famille, incarnant l'autorité (...). (...) La femme, mère et épouse demeurant l'éducatrice principale et responsable de la transmission des valeurs morales et spirituelles.(Politique Nationale pour l'équité et l'égalité de Genre du Togo; Ministère de la promotion de la femme. p 13. Janvier 2011.).


- Plus de la moitié de la population togolaise vit en dessous du seuil de pauvreté (enquête QUIBB). (...) Le fossé entre hommes et femmes a continué de se creuser au cours de la dernière décennie. (...) Les femmes sont plus vulnérables à la pauvreté du fait de leur statut et de leur position dans la société et des disparités fondées sur le sexe qui les affectent négativement (Politique Nationale pour l'équité et l'égalité de Genre du Togo; Ministère de la promotion de la femme. p 16. Janvier 2011.).


- Les femmes sont sous-représentées aux postes de décisions (gouvernement, assemblée nationale, institutions de la république). Ce n'est qu'en 1977 que la femme togolaise a fait son entrée au gouvernement. Dès 1956, les femmes et les hommes ont obtenu le droit de vote et celui d'être éligible au Togo. (Politique Nationale pour l'équité et l'égalité de Genre du Togo; Ministère de la promotion de la femme. p 21. Janvier 2011.).


Les différentes orientations pour l'équité et l'égalité:

- Valoriser la position de la femme et du potentiel de la femme dans la famille et dans la communauté

- Accroissement de la capacité productive de la femme et de leur niveau de revenu

- Amélioration de l'accès équitable des femmes et des hommes aux services sociaux

- Promotion de la participation équitable des hommes et des femmes à la gestion du pouvoir, au respect du droit et à la suppression des violences sous toutes leurs formes

- (...)

(Politique Nationale pour l'équité et l'égalité de Genre du Togo; Ministère de la promotion de la femme. p 25. Janvier 2011.)

Le 14 mars 2020, quelques 300 femmes ont défilé dans les rues de Lomé pour réclamer une égalité homme-femme effective et optimale.

Les 12 jeunes femmes les plus influentes du Togo (2018, selon IRAWO):

- Mikafui Akue, première femme maire au Togo

- Madie Foltek, la publiciste devenue cinéaste

- Edwige Mensah, blogueuse et social media manager

- Judith Gbaliboa, personnel Shoppeuse et conseillère en image

- Adjo’a Sika, auteur, compositeur, interprète, coach vocal

- Hamdiya Katchirika, pour l’épanouissement de la femme, vloggeuse, blogueuse et journaliste

- Fumilayo Dagoh, pour des mariages presque parfaits, weeding planner

- Kelly Amouzou, vers la transformation du Soi, développement personnel

- Victoire Keren-Happuc, celle qui photographie le Bonheur

- Aïcha Bouraima, pour le bien-être et la réalisation

- Bilitis Aimée, prêtresse de l’empowerment



Pour en savoir plus:







32 vues

Posts récents

Voir tout